English Español Français
Ibiotec, solvant, dégrippant, galvanisant, graisse, huile de coupe, lubrifiant, industrie agroalimentaire, lubrifiant certifié NSF, démoulant plastique, produit soudage, protection anticorrosion, décapant, aérosol, dégraissant, nettoyant frein, détergent, désinfectant, détection fuite gaz, SOLVANTS

DES PRODUITS PERFORMANTS

SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE 

ET TECHNIQUE

 

 

 

 

 

Aérosols utilisables toutes positions. Valves spécifiquement développées pour iBiotec

 

 

Propulseur atmosphérique d'origine naturelle, inerte, ininflammable, incombustible, alimentaire, pharmaceutique, médical, bactériostatique. Disponibilité illimitée.

BREVET 904 0 1968 4

 

 

La norme concernant les bonnes pratiques, et définie par la FEA Fédération Européenne des Aérosols, en matière de conditionnement aérosols, indique un minimum obligatoire de date limite d’utilisation de 2 ans. Mais elle n’établit pas la possibilité d’étendre celle-ci. Les fabricants limitent donc naturellement leur DLU à 2 ans.
iBiotec réalise pour tous ses produits des tests prolongés de vieillissement en étuve à 50°C, qui permettent de vérifier le maintien des caractéristiques du produit ainsi que l’état interne du corps de l’aérosol et de la valve. D’autre part, nous avons généralisé l’utilisation de boitiers aérosols de résistance à la pression, supérieure aux exigences de la réglementation.
Ces actions permettent d’augmenter voir de multiplier par 2,5 fois la durée de vie
d’un aérosol.
Le protocole d’essai, développé par iBiotec est reconnu par la FEA.

 

ODP Ozone depletion potential.

PDO Potentiel de destruction de la couche d'ozone.

Potentiel d'un gaz à détruire la couche d'ozone dans la haute atmosphère. les composés CFC, HCFC mais aussi bromés, ont un fort ODP, et ne sont pas utilisés par iBiotec 

 

 

 

Le Réglement UE 517/2014 du 16/04/2014 relatif aux gaz fluorés à effet de serre (Directive F-Gaz) interdit l'emploi et le rejet dans l'atmosphère de gaz ayant un PRP potentiel de réchauffement planétaire supérieur à 150.

Cette interdiction est effective.

La COP 22 a décidé de l'interdiction prochaine de tous les HFC, y compris le HFC 152 A. Nous garantissons nos aérosols sans gaz propulseur ayant un PRP.

 

 

 

 

Logo et marque déposée par l'Ademe. Le bilan carbone est la comptabilisation des émissions tout au long du cycle de réalisation d'un produit avant sa mise sur le marché, ou la comptabilisation des émissions directes ou indirectes d'une activité ou d'un site. Elle doit notamment prendre en compte les émissions des moyens humains si récolte, trituration, esterification, fabrication, transport, gestion des déchets. Il impose une connaissance approfondie des cycles de vie du produit suivant ISO 14040. Le bilan est établi suivant ISO 14064 déjà en vigueur. BILAN CARBONE des activités du site industriel de Saint Rémy de Provence : 12,74 kg Eq C / 1 tonne.

 

 

Biodégradabilité primaire établie suivant CEC L 33 T 82. Biodégradabilité
facile établie suivant OCDE 301 A, ISO 7827. Biodégradabilté ultime
établie suivant OCDE 310 C MITI modifié. Classe de danger pour l’eau
établie suivant liste WGK, référentiel allemand. Bioaccumulation, indice
de partage n octanol-eau ( log KOW ) établi suivant OCDE 107.

 

 

 

Les solvants et lubrifiants agrosourcés proviennent de la filière bois, céréales ou de la filière des oléagineux. iBiotec  garantit l'utilisation de matières premières saturées sans composés dangereux pour l'homme et l'environnement. Certains solvants dits agrosolvants, solvants verts ou bio-solvants, sont toxiques pour l'homme et l'environnement. Nous garantissons notamment une teneur zéro en méthanol résiduel, issu de la transesterification.

 

 

 

Définition d'un COV

Toute substance ou mélange organique qui se trouve à l'état gazeux ou s'évapore facilement dans les conditions classiques de température et de pression lors de son utilisation est donc un COV. Les solvants sont donc en premier lieu concernés s'ils ont une pression de vapeur supérieure à 0,01 Kpa à une température de 293 15 K (20°).

NOTA : les mélanges butane-propane utilisés comme propulseur dans les aérosols, sont considérés comme des COV.

Répond à la recommandation (UE) 2017/84 de la Commission du 16 janvier 2017 concernant la surveillance des hydrocarbures d'huiles minérales dans les denrées alimentaires